SERVICES DE DÉRATISATION

SERVICES DE DÉRATISATION

BIO NUISIBLES EXPRESS, votre spécialiste en dératisation

Nos techniciens interviennent rapidement pour vos problèmes de rongeurs : rats, souris, mulots et autres nuisibles. BIO NUISIBLES EXPRESS vous offre une prestation de qualité, en respect des normes en vigueurs, avec une garantie de résultat.

Nos experts sont à votre disposition
pour un traitement de dératisation,
au 06 08 69 76 20 ou 06 63 56 05 50.

Experts Agréés en dératisation pour les professionnels et les particuliers.

En tant que professionnels agréés, nous utilisons les techniques les plus performantes et les plus évoluées afin de vous proposer un résultat très efficace.

Nous intervenons dans tous les milieux sans exceptions :

  • Pour votre habitation : appartement ou maison
  • Pour votre établissement : industrie, supermarché, hôtel, restaurant, mairie, hôpital…

DEVIS GRATUIT
SANS ENGAGEMENT


    MODE OPÉRATOIRE :

    • Détection et détermination du type de rongeur, par l’observation de traces d’incisives, de crottes, de suint, d’empreintes, de poils, de dégâts.
    • Etude de l’étanchéité et de l’état sanitaire des locaux, détermination des zones de passage des égouts,
      huisseries, dessous de porte, mais aussi cartons, palettes, containers à ordures.
    • Choix d’un rodonticide adapté au type de rongeur et à l’environnement : blocs-appât, poudre, grains de céréales, mélanges spécifiques.
    • Positionnement des postes d’appât âge identifiés conformément à la législation, signalisation sur site et sur plan d’ensemble
    • Remise au client des fiches techniques des produits utilisés
    • Détermination de la fréquence de passage du technicien applicateur en fonction des risques potentiels ou du degré d’infestation
    • Renouvellement à chaque passage des appâts rodonticides
    • Modification du nombre et de l’emplacement des postes d’appâtage si nécessaire.

    REGLEMENTATION

    Les AMM des produits rodenticides exigent donc désormais :
    – Avant de placer un appât : faire un DIAGNOSTIC préalable et une évaluation sur site de la zone infestée pour identifier les espèces de rongeurs, leurs lieux d’activité et déterminer la cause probable ainsi que l’ampleur de l’infestation.
    Le produit ne doit être utilisé que dans le cadre d’un système de lutte intégrée incluant notamment des mesures d’hygiène et, si possible, des méthodes physiques de contrôle.
    Utiliser les rodenticides uniquement en cas d’infestation avérée. L’utilisation doit être documentée par la justification de présence des rongeurs.

    Ne pas utiliser le produit en guise d’appât permanent pour éviter l’invasion de rongeurs ou surveiller les activités des rongeurs.

    – En cas de traitement : INSPECTION des postes/points d’appâtage 2 à 3 jours (souris) ou 5 à 7 jours (rats) après le début du traitement, puis au moins 1 fois par semaine par la suite, dans le but de vérifier si l’appât est accepté et si les postes d’appâtage sont intacts, et de retirer les cadavres de rongeurs accessibles.

    Les appâts doivent être placés dans des postes d’appâtage étiquetés et si possible, fixés au sol ; ou dans des points d’appâtage sécurisés (armoires électriques, faux plafonds…). Recharger le poste d’appâtage au besoin. Remplacer tout appât contaminé par l’eau ou par des saletés. Bien lire l’étiquette de l’appât utilisé avant toute application.

    Après une période de traitement de 35 jours, deux cas sont possibles :
    Cas 1 – Traitement efficace mais forte infestation, il est possible de continuer le traitement avec un contrôle hebdomadaire du professionnel. Les appâts doivent être retirés dès que la consommation a cessé.
    Cas 2 – Pas de diminution de la population, absence de cadavres, suspicion de résistance : passer sur un rodenticide non anticoagulant (ex : alphachloralose contre les souris) ou un anticoagulant plus puissant. Envisager également l’utilisation de pièges à titre de mesure de contrôle alternative.
    – Au terme de la période de traitement : retirer tous les appâts restants. Une fois le traitement terminé, éliminer l’appât qui n’a pas été consommé ainsi que l’emballage, dans un circuit de collecte approprié.

    Anticoagulants : famille chimique la plus utilisée dans le contrôle des rongeurs

    Alors qu’il n’y a à ce jour que peu d’alternatives crédibles aux anticoagulants et que les coûts d’homologation de nouveaux produits sont très élévés par rapport au marché:

    A partir du 1er Mars 2018 : pour tous les anticoagulants rodonticides

    • si la concentration de l’appât est ≥30ppm (0,003%) le produits devient un CMR reprotoxique « Peut nuire au foetus » il devient interdit aux amateurs et aux professionnels hors professionnels de la lutte antirongeurs (réservé aux PCO).
    • si <30ppm: pas de mention, usage autorisé pour les amateurs et les professionnels (0,0025%)  Cf. Tableau en bas de page
      Règlement de la commission (UE) 2016/1179  du 19 juillet 2016  modifiant, aux fins de son adaptation au progrès technique et scientifique, le règlement (CE) no 1272/2008 du Parlement européen et du Conseil relatif à la classification, à l’étiquetage et à l’emballage des substances et des mélanges.

    RÉGLEMENT (CE) No 1272/2008 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 16 décembre 2008relatif à la classification, à l’étiquetage et à l’emballage des substances et des mélanges, modifiant et abrogeant les directives 67/548/CEE et 1999/45/CE et modifiant le règlement (CE) no 1907/2006

    Audit, conseil, interventions, suivi, …